Une rue de la première strate, avec des appartements en containers.
Une rue de la première strate, avec des appartements en containers.

La première strate de Vieuholle est celle qui regroupe les bas-quartier de la ville. Elle est celle occupée par les classes populaires de Vieuholle : travailleur·euses industriel·les, livreur·euses de Necromart, petit·es criminel·les, dealer·euses de néantine, toxicomanes, Orgasmatron Girls, chiffonnier·ères et vendeur·euses de bric à brac.

Certaines zones de la première strate reçoivent si peu de lumière qu'on croirait qu'il y fait toujours nuit. Les fumées des industries de la deuxième strate sont souvent mal téléportées et se retrouvent envoyées par mégarde vers le bas, ce qui donne à l'air de la première strate sa couleur grise caractéristique.

Les édifices de la première strate sont désignés sous le nom d'amas. Ils sont faits à partir de containers empilés les uns sur les autres, jusqu'à une hauteur de 400 mètres. Des trottoirs de bois bancals servent de rues et bordent chaque étage de ces empilades chaotiques. La première strate est largement laissée à l'abandon par les autorités gouvernementales. Peu de services gouvernementaux y sont offerts – mis à part les constants raids policiers, mais est-ce que ça compte comme un service ?

L'attraction principale de la première strate est Lustpark, qui est la principale, voire la seule, raison pourquoi les habitant·es des autres strates daignent descendre aussi bas.