L'entrée du dispensaire de la Croix Noire, à Interzone.
L'entrée du dispensaire de la Croix Noire, à Interzone.

Le dispensaire de la Croix Noire est une clinique autogérée affiliée à la C.R.A.S.S.E. qui offre des soins de santé à la population d'Interzone. Ses militant·es offrent aussi du soutien aux personnes détenues dans les prisons de la quatrième strate de Vieuholle.

On retrouve dans le dispensaire une pharmacie, un laboratoire, des salles d'examen, trois salles de chirurgie et un centre d'information. Huit médecins y travaillent, appuyé·es par plusieurs dizaines d'infirmiers et d'infirmières. De toute évidence, le dispensaire est autogéré et les médecins n'ont d'autorité que dans leurs décisions strictement professionnelles.

Comme c'est le cas pour le centre de distribution libre, l'armurerie Buenaventura-Durruti et le centre alimentaire d'Interzone, le dispensaire dépend pour ses fournitures de vols commis par des militant·es de la C.R.A.S.S.E. (les « réquisitions révolutionnaires »).