Lustpark la nuit
Lustpark la nuit, avec vue sur l'entrée principale et l'Erotikon Cyclorama.

Lustpark est un parc d'attractions qui occupe près du tiers du quartier est de Vieuholle. On y vient de partout dans le monde pour essayer ses manèges à thématiques sexuelles, comme L'Erotikon Cyclorama (la grande roue nudiste), les montagnes russes orgasmiques, le palais des glaces orgiaque, des studios de neuromassage (dont le Vortex Manor), les bains érotiques, la Genital arcade, le Queueroussel et plusieurs sex-shops et un cinéma 8D qui offre aux spectateurs une expérience pornographique immersive avec des expériences tactiles et des vibrations variables.

Lustpark est le lieu de travail de nombreuses Orgasmatron Girls dont plusieurs se spécialisent dans le neuromassage. Celles-ci sont en compétition amicale avec les froppels qui pratiquent le bukkake fongique. Les deux groupes entretiennent peu de relations formelles, car comme les froppels le disent eux-mêmes : « Il n'est pas conseillé d'avoir confiance en un champignon qui peut facilement se faire passer pour votre mère ».

On y tient aussi des concerts de shock & trance en plein air chaque nuit. Le plus mémorable est celui des Stunning Frequencies qui a eu lieu pendant le Pandemic Festival 2020, où fut battu le record Guinness du nombre de paralysies sévères causées par un seul concert.

En vertu des lois en vigueur, la nudité et les actes sexuels sont prohibés dans les espaces publics du parc et sont strictement limités aux lieux prévus à cet effet. Cette règle est rigoureusement appliquée par le service de sécurité de Lustpark dont le personnel a la réputation de ne pas rigoler avec les contrevenants.