Les montagnes russes orgasmiques
Les montagnes russes orgasmiques de Lustpark.

Les montagnes russes orgasmiques sont une des attractions les plus célèbres de Lustpark. Elles ont été initialement conçues par les ingénieurs du SPV comme « Appareil de soutien aux interrogatoires » pour faire craquer et parler les détenus les plus récalcitrants de la prison des catacombes. Malheureusement pour les forces de l'ordre, les personnes soumises à cette torture non seulement ne devenaient pas plus loquaces, mais éprouvaient des orgasmes fulgurants qui leur donnaient hâte à leur prochaine séance d'interrogation.

L'appareil fut donc vendu à Lustpark, démonté pièce par pièce et remonté en plein centre du parc érotique, et est devenu un manège pour amateurices d'émotions fortes.

Les montagnes russes orgasmiques ont figuré dans de nombreuses neurovidéos érotiques, la plus célèbre était Orgasmes roulants : le record, mettant en vedette Lulu Luv qui a passé huit heures non-stop sur le manège, avant d'être évacuée de Lustpark à bord d'un hélicoptère-ambulance.

Au moment du parcours où les passagers ont la plupart du temps leur orgasme, une photo en gros plan de leur visage est prise et leur est offerte par la suite en guise de souvenir. Les personnes qui ne l'achètent pas le regrettent amèrement, car les opérateurs du parc publient les invendus sur Infinite Chatter, ce qui fait bien rigoler les neuronautes – en particulier Gob Benzos qui souvent les commente d'un « Regardez-moi ces faces de wokes stupides ! LOL #FreeSpeech » bien senti.