Des rats-garous à une de leurs manifs contre les parasites et les dégénérés.
Des rats-garous à une de leurs manifs contre les parasites et les dégénérés.

Les rats-garous sont des individus qui partagent physiquement diverses caractéristiques physiques des humains et des rats. Ils ont la capacité de changer leur forme, qui va du rat géant au presque-complètement humain, en passant par toutes sortes d'autres variantes monstrueuses que l'on peine à décrire. On ne naît pas rat-garou, mais on le devient en étant exposé au contenu des forums d'extrême-droite sur le neuronet qui ont tendance à infecter les cerveaux des habitués avec le lycantropae rattus, un virus qui leur inflige cette condition. Lorsqu'un individu attrape la lycanthropie ratière, c'est généralement pour la vie ; il n'y a que très peu de cas documentés de réelle guérison, déradicalisation et dératisation.

Les rats-garous sont des fascistes avec des objectifs politiques clairs : faire la conquête du pouvoir de Vieuholle, ce qui leur permettrait de mettre en application leur programme génocidaire. Les rats-garous préconisent le meurtre de tous ceux et celles qu'ils considèrent comme la lie de la société et la cause du déclin de la nation : immigrants, pervers (comme les Orgasmatron Girls), mutants (comme les trans-équins), socialistes, athées, anarchistes, souilleurs de race et autres individus qui, selon eux, sont source de pourriture et de déclin.

La base d'opération des rats-garous se trouve dans les égouts. C'est de là qu'ils ont lancé leur invasion de Vieuholle qui s'est vite soldée par un échec grâce à une mobilisation antifasciste coordonnée par la C.R.A.S.S.E. Depuis, les rats-garous ont changé de tactique et travaillent plutôt à la normalisation de leurs idées. On les retrouve de plus en plus nombreux dans la la troisième strate de la ville, parmi les fonctionnaires, ingénieurs, avocats, médecins, rentiers et surtout les policiers du SPV, qui est tellement infiltré par les rats-garous qu'on n'arrive plus à distinguer ceux qui sont atteints de lycanthropie et ceux qui ne le sont pas. Les liens que les rats-garous entretiennent avec les flics leur permettent de mener des expéditions punitives contre les minorités dans la première strate de Vieuholle en toute impunité – particulièrement dans les quartiers chauds tels que Lustpark.

Selon les informations fournies par la C.R.A.S.S.E., les rats-garous ont infiltré la première sphère du pouvoir et ont commencé à tisser des liens avec les grandes entreprises de la deuxième sphère, dans le but ultime de cueillir la troisième sphère du pouvoir comme un fruit mûr.