Une victime du scatorocco dans les sables des égouts.
Une victime du scatorocco partiellement enfouie dans les sables des égouts.

Le scatorocco est un vent violent, très sec et très chaud qui souffle partout à travers le deuxième cercle du demi-sous-sol. Le scatorocco peut durer plusieurs jours et envoyer de très fines poussières d'ordures ayant passé à travers des téléporteurs destructifs à des kilomètres de distance, jusqu'aux portes d'Interzone. C'est le scatotocco qui crée les dunes géantes des égouts, qu'on appelle les « monts merdeux ».

Malheur aux caravanes qui ne trouvent pas un abri avant que le scatorocco se lève ; la plupart des squelettes intacts qui jonchent le sol des égouts sont ses victimes.

Les rats-garous qui peuplent les égouts appellent le scatorocco « l'orage pestilent » et, par extension, qualifient leur projet politique d'instauration d'un régime fasciste.