Des policiers du SPV responsables de la circulation routière.
Des policiers du SPV portant l'uniforme léger des responsables de la circulation routière.

Le service de police de Vieuholle (SPV) regroupe tous les services de maintien de l'ordre de la ville, du contrôle animalier aux enquêtes criminelles en passant par la surveillance des pelouses des parcs et le passage à tabac des personnes sans abri pour aucune raison.

Bien que le SPV ne soit qu'une des multiples responsabilités de la première sphère, plus de 75 % du budget lui est dédié, loin devant la santé (5 %) et l'éducation (2 %). Ceci est en grande partie dû aux efforts de lobbying de la Fraternité des policiers de Vieuholle auprès des politicien·nes municipaux·ales, qui se retrouveraient dans de beaux draps s'iels se mettaient à déplaire au puissant syndicat policier. Il est notoire que la Fraternité détient un dossier avec des informations compromettantes sur chacun·e d'elleux, ce qui facilite bien des choses quand on veut une augmentation du budget pour acheter d'autres joujoux qui font pow pow.

Selon les observations et les recherches effectuées par la C.R.A.S.S.E., le SPV est infiltré par les rats-garous au point où il est de plus en plus difficile de les distinguer.