La scène principale du Théâtre Garcia-Lorca.
La scène principale du Théâtre Garcia-Lorca.

Le Théâtre Garcia-Lorca est le centre des arts d'Interzone. On y présente des pièces de théâtre, des projections de films et des concerts de musique. La salle de spectacle a été aménagée dans une caverne naturelle qui a été excavée pour l'agrandir et aménager des loges et des ateliers pour les répétitions et la création des décors.

Parmi les spectacles et productions les plus mémorables présentés au Théâtre Garcia-Lorca, on compte La mort accidentelle d'un anarchiste de Dario Fo, Paradise Now du Living Theater, Un ennemi du peuple d'Ibsen et Marusya Nikiforova : Ukraine's Legendary Anarchist Warrior de Norman Nawrocki.

La troupe en résidence au Théâtre Garcia-Lorca est le collectif dramaturgique de la C.R.A.S.S.E. Certain·es la qualifient de troupe amateur, mais comme personne à Interzone n'a de profession proprement dite, ce serait difficile d'avoir autre chose que des amateurices. Il n'y a probablement que l'ajusteur de portails et les membres de la croix noire qui pourraient être qualifiés de professionnels – et encore, iels ont toustes été radié·es de leurs ordres en se joignant à la C.R.A.S.S.E. Le collectif dramaturgique monte six pièces par année et les statistiques collectées à l'entrée de la salle indiquent que presque toustes les habitant·es d'Interzone y assistent, ce qui ne cesse de provoquer l'incrédulité et l'émerveillement des gens de théâtre en visite dans l'enclave anarchiste.